Yogi Bhajan

Tout au long de l’histoire, une petite poignée d’êtres d’exception ont su marqué l’évolution de la Conscience humaine en matière d’enseignements spirituels. Yogi Bhajan en fait partie.

Par ses enseignements révolutionnaires, sa compréhension profonde de l’âme humaine et sa détermination à élever la conscience humaine, il a inspiré et continue d’inspirer des centaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants de tout horizon.  

Harbhajan Singh, appelé Yogi Bhajan est né le 26 Août 1929, dans un petit village indien du Penjab. Dés l’âge de 7 ans, il étudie  sous la direction implacable de Sant Hazara Singh, à la fois maître en Kundalini Yoga et maître en tantra blanc.  Il n’a que 16 ans lorsque San Hazara  lui attribut le titre de maître. Yogi Bhajan  perfectionne sa connaissance du Hatha Yoga et du système nerveux auprès d’Acharaya Nirinder Dev et étudie la philosophie des Védas à Rikishesh. Il a 24 ans lorsqu’il se marie à Dr Bibili Inderjit Kaur dont il aura 3 enfants. Devenu officier du gouvernement indien, il a 31 ans lorsqu’il est affecté à Amritsar. Pendant plus de 4 années, il lavera de nuit le sol marbré du Temple d’or. De là naitra sa relation spirituelle et personnelle avec le 4eme Guru de la lignée : Guru Ram Das.

 

A la fin des années 60, Harbanjan Singh,  alors officier des douanes de l’aéroport de New Delhi, voit déferler des vagues de jeunes occidentaux en quête d’expériences spirituelles. En décembre1968,  invité chez un de ses amis à Los Angeles,  il découvre à nouveau les attentes spirituelles d’une jeunesse qui se cherche et décide de quitter son poste afin de mettre à la disposition de tous sa connaissance sacrée  qui jusque là étaient réservée à une élite.

Sa décision marque un tournant radical ;  Par compassion pour l’humanité, Yogi Bhajan, envers et contre tous,  rompt avec la tradition qui interdisait tout enseignement du Kundalini Yoga de façon publique. Son enseignement rencontre un succès immédiat, d’abord en Californie puis dans le reste des Etats Unis et en Europe. Afin que le Kundalini Yoga  puisse profiter à tous au-delà de son vivant, sa mission n’en reste pas moins claire : « Je suis venu pour créer des enseignants et non pour rassembler des disciples ».

En 1969, il fonde l’organisation à but non lucratif 3HO, Heathy, Happy, Holy - en bonne santé, heureux et relié au Divin- bases fondamentales qu’il considère être un droit de naissance et qui a pour objectif d’enseigner non seulement le Kundalini Yoga mais aussi l’Humanologie et les multiples facettes de la sagesse yogique. Il nous a également transmis le Sat Nam Rasayan ( Méditation de guérison) et la numérologie.

 

En 1971, à la mort du moine tibétain  lama Lilan Po, Yogi Bhajan hérite du pouvoir de Mahan Tantra qui confère la faculté unique de diriger des sessions de tantra Blanc. 1971 est également l’année durant laquelle la plus haute autorité collégiale de la communauté sikh lui décerne le titre honorifique de Siri Singh Sahib pour l’humble ferveur avec laquelle il sert  la sangat (la communauté) et de façon plus générale,  l’humanité. C’est à ce titre qu’il représentera le dharma sikh dans l’hémisphère occidental.  

En 1973, il fonde 3HO SuperHealth, un programme holistique unique en la matière contre les addictions et accrédité par la Commission des organisations de soins de santé. Ce programme de désintoxication se révèlera des plus efficaces.

Homme de paix, il œuvre en faveur du dialogue intereligieux, visant inlassablement  à briser les barrières limitatives pour une évolution dans l’ouverture et l’amour pour tous.
En 1985, il institue je jour de prière internationale qui a lieu chaque année, en juin, à Espanola, au nouveau Mexique.

Personnage charismatique du haut de ses 2 mètres, Yogi Bhajan était doté de rares qualités combinant humilité et franc-parler, sagesse pratique et sens de l’humour.

 

Présent et entier dans chaque situation, ouvert de cœur et redoutable si la situation l’exigeait, Yogi Bhajan aura été un enseignant hors du commun, dans l’acceptation de tous avec pour ambition explicite que chacun vise et atteigne l’excellence.

 

Yogi Bhajan meurt le 26 octobre 2004 dans sa maison d’Espagnola. Il a 75 ans. Sans relâche, voyageant beaucoup et dormant peu, il aura consacré toute sa force de vie au service de l’humanité. Ses paroles percutantes de vérité vont droit au cœur.

 

« Si vous ne pouvez voir Dieu partout, vous ne pouvez voir Dieu du tout »

 

 

 

 

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn